Sunday, 4 February
10:00 am
Place des Salins
Clermont-Ferrand, France
Facebook: https://www.facebook.com/events/186155848803366/

AFPS and BDS France 63 invite all to an action calling for freedom for Palestinian political prisoners. Long-term imprisonment is a structural component of colonialism and Israeli apartheid in order to suppress a people demanding justice. Since 1967, more than 850,000 Palestinians have been imprisoned. In April 2017, there were 6,300 prisoners in Israeli jails.

Administrative detention: total denial of rights. Those subject to this include Salah Hamouri, Franco-Palestinian lawyer and Khalida Jarrar, parliamentarian

Detention of children: an unacceptable scandal, as in the case of Ahed Tamimi, 16 years old.

Prison for life – hunting leaders, like Marwan Barghouthi, a legitimate representative of the Palestinian people.

How to express our solidarity here in France? Boycott, Divestment, Sanctions

**

AFPS-BDSF 63 vous invitent à une action de tractage (fichier attaché) et contacts avec la population :

Marché des Salins à Clermont-Fd, dimanche 4 février à 10h

Liberté pour les prisonniers politiques palestiniens
L’emprisonnement de longue durée est une composante structurelle de l’ordre colonial et du système d’apartheid israélien, afin d’obtenir la soumission d’un peuple qui réclame justice.
Depuis 1967, plus de 850 000 Palestiniens ont été emprisonnés (40 % des hommes).
En avril 2017, il y avait 6300 prisonniers dans les geôles israéliennes.
La détention administrative : un déni de droit total SALAH HAMOURI, avocat franco-palestinien

KHALIDA JARRAR, parlementaire,

La détention des enfants : un scandale inacceptable
AHED TAMIMI, 16 ans.
La généralisation de la prison à vie : une chasse aux leaders MARWAN BARGHOUTI, un représentant légitime et reconnu du peuple palestinien

Comment exprimer notre solidarité, comment agir ici en France ?
Boycott, Désinvestissement, Sanctions

Entreprises et produits à boycotter : https://www.bdsfrance.org/que-boycotter-4/ .

Sur l’aspect sécuritaire et carcéral, G4S et celles dérivées de Hewlett Packard, comme DXC, ainsi que les entreprises d’armement et leurs complices (dont la banque française AXA avec la société israélienne Elbit ).

Exigez du gouvernement français l’interdiction de l’importation des produits des colonies en territoires palestiniens, et du commerce des armes avec Israël, pour obliger cet Etat à respecter les droits humains, et libérer tous les prisonniers politiques.