Tuesday, 17 April
6:00 pm
Grand Place
Place du General de Gaulle, Metro Rihour
Lille, France
More info: https://www.facebook.com/notes/collectif-de-soutien-%C3%A0-la-r%C3%A9sistance-palestinienne-59-62/17-avril-2018-solidarit%C3%A9-avec-les-prisonniers-palestiniens-solidarit%C3%A9-avec-georg/1646380928732668/

1984-2018: 34 years of prison and of resistance!

The struggling Lebanese Communist is detained inside French prisons since 1984 despite being eligible for release since 1999, but the successive French governments have refussed to release him. The United States and Israel have never ceased their pressure to block his freedom. Georges Abdallah is considered another Palestinian political prisoner – a resistance struggler imprisoned for their involvement with the Palestinian resistance and a resistance struggler with all peoples who confront imperialis,.

Freedom now for Georges Ibrahim Abdallah!

17 April 2018: Solidarity with Palestinian political prisoners!

On the occasion of the International Day of Solidarity with Palestinian prisoners, marked each year on 17 April, the Palestinian people and those who stand in solidarity salute all of the prisoners behind Israeli prison bars.

They are thousands of Palestinians, resistance fighters, activists, parliamentarians, politicians, activists, or ordinary civilians, men, women and children locked up in 18 Israeli jails: neaarly 7,000, including 60 women and 300 children under the age of 18.

As of September 2017, 501 prisoners were serving life sentences and 466 were serving more than 20 years. 500 are held in illegal administrative detention without charge or trial. Almost every family in occupied Palestine has at least one member who has gone through Israeli prisons. Prison, therefore, has a central place in Palestinian life and resistance.

In 2015, the International Committee of the Red Cross estimated at 850,000 the number of Palestinians who have been arrested or detained since 1967. Among these prisoners, dozens suffer from serious illnesses and their lives are in danger due to the medical neglect of the Israeli occupation authorities.

Solitary confinement, torture, humiliation, intimidation of family members and prohibition of their visits are all tactics used to try to stifle the movement for Palestinian freedom. The prisoners represent the resistance of those who face the oppression of the Zionist state. If we defend Palestine, we must defend them and show our full support and solidarity to the Palestinian resistance in all of its forms.

1984 – 2018 : 34 ans de prison, de résistance !

Ce combattant communiste libanais est détenu dans les prisons françaises depuis 1984 et libérable depuis 1999, mais les gouvernements français successifs refusent de le libérer. Les pressions des Etats Unis et Israël pour s’opposer à sa libération ne cesseront pas pendant toutes ces années. Georges Abdallah doit être considéré comme un prisonnier politique palestinien aussi – Un résistant emprisonné pour son implication dans la résistance palestinienne – Un résistant solidaire des peuples en lutte contre l’impérialisme.

Georges Ibrahim Abdallah, Liberté maintenant !

17 avril 2018 : Solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens !

A l’occasion de la Journée internationale de la solidarité avec les prisonniers palestiniens, célébrée le 17 avril de chaque année, le peuple palestinien et ceux qui sont solidaires rendent un grand hommage à tous les prisonniers en souffrance permanente derrière les barreaux des prisons israéliennes.

Ils sont des milliers de Palestiniens, résistants, activistes, députés, hommes politiques, militants, engagés, combattants ou simples civils, hommes, femmes ou enfants enfermés dans 18 prisons israéliennes : plus de 7000, dont 60 femmes et 300 enfants de moins de 18 ans.

En septembre 2017, 501 prisonniers purgeaient des peines de condamnation à vie et 466 des peines de plus de 20 ans.
700 sont en détention administrative illégale sans jugement ni procès.
Presque toutes les familles en Palestine occupée ont au moins un membre qui est passé par les prisons israéliennes. La prison a donc une place centrale dans la vie et la résistance palestinienne.

En 2015, le Comité international de la Croix Rouge (CICR) évaluait à 850 000 le nombre de Palestiniens ayant été arrêtés et plus ou moins longtemps détenus depuis 1967.

Parmi ces prisonniers, des dizaines souffrent de maladies graves, leur vie est en danger, à cause de la négligence médicale des autorités israéliennes qui veulent faire pression sur eux pour qu’ils cessent leur combat.

L’enfermement, la torture, l’humiliation, l’intimidation des familles et l’interdiction des visites sont des pratiques utilisées pour tenter d’étouffer le mouvement d’une Palestine libre.

Les prisonniers représentent la résistance de ceux qui font face à l’oppression de l’Etat sioniste. Si nous défendons la Palestine, nous devons les défendre et apporter notre solidarité totale et notre soutien à la résistance palestinienne sous toutes ses formes.

Organizers: Collectif de soutien à la résistance palestinienne (CSRP59), Samidoun, Antifa59/62, Solidarité Georges Abdallah Lille,Capjpo europalestine, Amitié Lille Naplouse, Collectif « Bassin minier » pour la libération de Georges Abdallah, UJFP59, Comité « Libérez-Les ! » (59/62), Secours Rouge Lille et Bruxelles, NPA, PCRF,