Au Capitole à Toulouse, franc succès du Stand Palestine en soutien aux...

Au Capitole à Toulouse, franc succès du Stand Palestine en soutien aux étudiant·e·s palestinien·ne·s et au boycott d’Israël !

Photo: Corine Janeau

Republié de Collectif Palestine Vaincra:

Samedi 13 mars à la sortie du métro Capitole à Toulouse, une vingtaine de militant·e·s et sympathisant·e·s du Collectif Palestine Vaincra ont organisé pendant plus de 2H un Stand Palestine. Celui-ci avait lieu dans le cadre de la campagne internationale pour la libération des étudiant·e·s palestinien·ne·s emprisonné·e·s qui regroupe plus de 350 organisations à travers le monde.

Sous un beau soleil, nous avons distribué près d’un millier de flyers de la campagne #FreePalestinianStudents. Nous avons également déployé une exposition de plusieurs dizaines de portraits de jeunes étudiant·e·s emprisonné·e·s qui a suscité un vif intérêt de la part des passant·e·s qui s’arrêtaient pour découvrir la réalité de l’occupation israélienne. Parallèlement, deux grandes banderoles affirmaient à la sortie du métro Capitole « Contre le colonialisme, le racisme et l’apartheid : boycott Israël » et « De la mer au Jourdain : Palestine vaincra ».

Photo: Corine Janeau

Affirmant leur soutien aux étudiant·e·s emprisonné·e·s, de très nombreux passant·e·s se sont arrêté·e·s à notre atelier d’écriture de cartes afin d’envoyer des mots de solidarité à cette jeunesse palestinienne qui paie de plusieurs mois et années de prison le fait de vouloir étudier et vivre en Palestine occupée. 52 cartes ont été rédigées et seront envoyées à une dizaine de prisonnier·e·s. Parallèlement la section du réseau Samidoun en Palestine occupée (dont est également membre le Collectif Palestine Vaincra) ira à la rencontre de leurs familles afin de leur fournir des copies des courriers rédigés à Toulouse. N’hésitez pas, vous aussi, à leur écrire : c’est un geste de solidarité important !

Photo: Corine Janeau

Des dizaines de personnes ont également fait des photos de solidarité afin de soutenir cette campagne. N’hésitez pas vous aussi à participer en utilisant cette affichette et à nous envoyer vos photos !

Notre Stand proposait gratuitement de nombreux autocollants et dépliants sur la situation du peuple palestinien et l’importance de le soutenir : sur l’histoire de la colonisation sioniste et l’importance de la solidarité aujourd’hui, sur la situation des près de 5000 prisonnier·e·s palestinien·ne·s, sur Georges Abdallah et Ahmad Sa’adat et évidemment sur la campagne mondiale pour le boycott d’Israël. Tout au long de la tenue du stand, des informations explicatives ont été faites au micro sur la campagne #FreePalestinianStudents en faisant le lien sur l’importance de développer une solidarité concrète et active à Toulouse. À cette occasion, nous avons rappelé que non seulement le boycott d’Israël était légal mais il est légitime ! C’est un devoir politique et moral pour chaque antiraciste et anticolonialiste de boycotter l’apartheid israélien. Par ailleurs, deux grandes bâches informatives rappelaient l’histoire de la colonisation de la Palestine et également les raisons du boycott d’Israël ainsi que les produits à boycotter. Elles ont été très massivement photographiées par les passant·e·s !

Photo: Corine Janeau

Durant toute l’activité du stand, nous avons également réaffirmé notre soutien à Olivia Zémor, présidente d’Europalestine, qui passe en procès le 16 mars prochain à Lyon pour avoir appelée au boycott de la firme pharmaceutique israélienne Teva. De nombreuses personnes étaient scandalisées d’apprendre ce procès et ont apporté leur soutien. Nous avons également distribué des dizaines de stickers à disposer sur sa carte vitale afin de dire à son médecin ou son pharmacien « Teva, j’en veux pas ».

Photo: Corine Janeau

Mais ce stand en plus d’être un événement revendicatif était aussi un moment convivial, familial et culturel. Une équipe du collectif avait fait de nombreux gâteaux et préparé du thé et du café ce qui a été pour le plus grand plaisir des Toulousain·e·s. Une militante a fait un rap sur la Palestine, un cellograff a été réalisé afin de soutenir les étudiant·e·s palestinien·ne·s et de la musique palestinienne a retenti au cœur de la ville de Toulouse. L’initiative s’est terminée par une danse de Dabké qui a été chaleureusement applaudie par des dizaines de personnes solidaires.

Photo: Corine Janeau

Merci encore aux différentes personnes d’autres associations et collectifs qui sont venues apporter leur soutien, en particulier la délégation de Couserans Palestine.  Ce Stand Palestine a lieu chaque mois dans le centre-ville de Toulouse, en plus des autres initiatives que nous menons en ville. N’hésitez pas à nous contacter pour y participer !