Déclaration de Georges Abdallah pour le meeting anti-impérialiste

Déclaration de Georges Abdallah pour le meeting anti-impérialiste

Republié de Libérez Georges Abdallah:

Vendredi 15 janvier 2021

Cher«e»s Camarades, Cher«e»s ami«e»s,

Permettez-moi au début de cette courte intervention de vous saluer tous de derrières ces barreaux et surtout de saluer votre appel à la mobilisation des masses populaires et de leur avant-garde pour mieux contrer les récents développements aux frontières du pays et dans toute la région.

Certainement, l’Algérie, Notre Algérie, garde une place toute particulière dans nos cœurs et notre mémoire collective : c’est le cas dans tout le monde arabe et dans pas mal de pays africains. Certes, on n’est plus au début des années 70, quand Alger était La Capitale du tiers-monde, la ville phare du mouvement des non-alignés ; quand les révolutionnaires du monde entier y étaient accueillis ; ce qui, à l’époque, fit dire à Amilcar Cabral : « Les chrétiens vont au Vatican, les musulmans à la Mecque et les révolutionnaires à Alger ». Il n’empêche, qu’après la destruction de l’Irak, de la Syrie, de la Lybie et du Yémen, c’est le seul pays arabe qui reste encore debout bien que, comme pour les autres, c’est une bourgeoisie d’Etat (d’un type particulier) qui le dirige. Les masses populaires algériennes et derrière elles, toutes les masses arabes même martyrisées sauront faire face comme elles nous ont toujours appris à faire face dans les moments les plus difficiles.

Tout naturellement, on ne peut pas ignorer ou sous-estimer la dangerosité et la complexité de la situation non seulement aux frontières du pays, mais aussi et surtout dans tout le monde arabe. La capitulation de la bourgeoisie arabe d’une manière générale et plus particulièrement celle de l’Arabie Saoudite et des protectorats du Golfe et du Maroc, (pour ne pas en citer d’autres) et leur alignement sans fard dans le camp sioniste accentue toujours plus les pressions sur tous ceux qui résistent d’une manière ou d’une autre aux exigences des impérialistes, en particulier américains et européens.

Dans les conditions politiques actuelles où les effets de la crise structurelle qui secoue l’ensemble du système mondial, s’entremêlent et interagissent, aucun espace géopolitique même le plus réduit, n’échappe à ces violentes répercussions… Force est de constater, Camarades, que de nos jours, s’acquitter des tâches nationales et affronter les multiples facteurs qui secouent les bases de diverses entités arabes, est plus que jamais conditionné par la capacité des masses populaires et de leur avant-garde à situer tous ces facteurs dans le cadre de la crise globale du système mondial ; cette dernière est visible à tous les niveaux partout dans le monde.

Camarades, plus la crise se développe et plus « les fondés du pouvoir du capital mondialisé », à savoir les dirigeants de ces Etats impérialistes, ces « fonctionnaires du capital » augmentent leurs interventions dans les périphéries, accroissent leur pression sur les peuples dominés et font chanter les régimes bourgeois en place. Les récents développements dans la région sont plus qu’éclairants à ce propos. Certainement, il y a place pour d’autres futurs que la soumission aux diktats impérialistes dont on voit à longueur de journée les néfastes conséquences de leur mise en œuvre, sous forme de destructions des villes entières et dépeçage des Etats quelque peu contestataires avec les cortèges de morts, de déplacés et autres migrants.

Certainement, les masses populaires algériennes sont autrement plus enclins à la résistance qu’à la soumission à qui que ce soit surtout quand il s’agit d’une entité sioniste comme celle qui martyrise le peuple Palestinien et cherche par tous les moyens à le détruire depuis plus d’un siècle… Bien entendu, le peuple Saharaoui dans le cœur de tous ceux et celles qui se battent pour la liberté et la dignité, ne peut être laissé seul face à cette sale entreprise de marchandage avec telle ou telle puissance impérialiste…

Camarades, certainement c’est toujours en fonction de votre capacité à contrer toute cette strate de parasites qui cherchent par tous les moyens dans nos pays à soumettre toute notre existence aux intérêts du capital mondialisé, que nos masses populaires seront victorieuses.

La solidarité, toute la solidarité avec les peuples Palestiniens et Saharaouis !

A bas l’impérialisme et ses chiens de gardes sionistes !

A bas l’impérialisme et ses laquais, tous ces réactionnaires arabes !

Honneur aux Martyrs et aux masses populaires en lutte !

Le Capitalisme n’est plus que barbarie, honneur à tous ceux et celles qui s’y opposent dans la diversité de leur engagement !

A vous tous, mes salutations révolutionnaires.

Votre camarade Georges Abdallah

Lien du webinaire sur youtube