Appel à l’action depuis la Palestine occupée : Semaine des prisonniers palestiniens...

Appel à l’action depuis la Palestine occupée : Semaine des prisonniers palestiniens – 17-23 avril 2021

L’appel à la libération et à la détermination

Du 17 au 23 avril 2021

Une semaine d’action pour soutenir la détermination du mouvement des prisonniers palestiniens et pour libérer les détenus des prisons de l’occupation israélienne.

Nous, au sein du réseau Samidoun de solidarité avec les prisonniers palestiniens en Palestine occupée, appelons aujourd’hui toutes les forces démocratiques et progressistes du monde et tous les amis du peuple palestinien, les mouvements de libération, les organisations et mouvements de solidarité, à se joindre à nous dans cet appel pour les droits et la justice. Nous vous appelons aujourd’hui par un cri libre palestinien à la conscience mondiale pour se tenir fermement et clairement avec la lutte du peuple palestinien et sa résistance légitime et continue jusqu’à la victoire et la libération.

C’est l’appel des prisonniers de la liberté dans les prisons du colonialisme sioniste, la première ligne de la résistance palestinienne en Palestine occupée. Les prisonniers et les détenus constituent un corps révolutionnaire engagé dans la lutte sur les lignes de front, chaque jour, chaque heure, chaque minute et chaque seconde, affrontant avec leurs corps et leurs voix la brutalité israélienne et les crimes sionistes qui sont pleinement soutenus par les États-Unis et leurs alliés impérialistes.

Néanmoins, les prisonniers palestiniens continuent de lutter avec une détermination et une constance exceptionnelles, malgré le siège, l’isolement et la force militaire du colonialisme. Ceci est un appel à soutenir la détermination et le leadership du mouvement des prisonniers palestiniens, à soutenir la lutte des Palestiniens dans les prisons de l’occupation et à demander la libération de tous les prisonniers palestiniens. Nous demandons instamment à tous d’organiser le plus vaste mouvement populaire international pour soutenir le peuple palestinien, les prisonniers palestiniens et leur vaillante résistance à l’occasion de la Semaine des prisonniers palestiniens, qui a lieu du 17 au 23 avril de chaque année.

Avec nos camarades du réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine occupée, nous portons le message du mouvement des prisonniers à l’intérieur des prisons de l’occupation israélienne, et nous vous appelons à participer et à vous joindre à nous pour organiser une semaine d’activités, de campagnes, d’actions et de mouvements populaires et de solidarité en soutien aux prisonniers palestiniens et à leur juste lutte pour la liberté et la libération. Nous vous appelons à dénoncer les crimes sionistes quotidiens auxquels ils sont constamment soumis, notamment les politiques de répression, d’isolement, de punition collective et de privation pratiquées par l’administration pénitentiaire à leur encontre.

Ces politiques systématiques comprennent le refus des visites familiales, le refus des visites et de la communication avec les avocats, l’isolement et la mise au secret, la punition collective, la torture, la détention administrative sans charge ni procès, les raids violents dans les chambres des prisonniers, la confiscation des livres, et la détention continue des enfants et des patients malades, une situation qui s’est intensifiée à la lumière de la pandémie de COVID-19 et de la menace qu’elle représente pour la vie de tous les prisonniers et détenus palestiniens dans les prisons israéliennes.

Dans le même temps, le peuple palestinien de Jérusalem occupée poursuit sa lutte populaire et sa fermeté, affrontant les bulldozers de l’occupation et la politique de nettoyage ethnique global, de déracinement et de dépossession systématique du peuple palestinien. Il s’agit d’une politique sioniste officielle et déclarée qui se déroule sous les yeux du monde entier depuis 1947 et qui n’a pas cessé un seul jour. Des quartiers résidentiels arabes entiers sont ciblés pour être déplacés, comme c’est le cas à Sheikh Jarrah, Silwan, Suhafat, Issawiya, et les quartiers et zones du peuple palestinien dans tout Jérusalem occupée. Dans le même temps, les forces d’occupation poursuivent leur politique de répression, de persécution et d’arrestations arbitraires dans tout Jérusalem occupée. Il ne se passe pas un jour sans que des arrestations et des raids nocturnes violents ne visent des femmes, des hommes, des étudiants, des travailleurs et même des enfants.

Il est clair que la politique d’arrestations pratiquée par l’autorité coloniale sioniste vise le peuple palestinien dans toute la Palestine occupée, en Cisjordanie, à Jérusalem, en Palestine occupée de 48, et dans la bande de Gaza assiégée, où l’agression, le siège et les arrestations visent même les pêcheurs et les agriculteurs de Gaza. Cette réalité confirme que l’occupation sioniste a empiété sur l’ensemble de notre terre palestinienne, de la mer au Jourdain, et vise l’ensemble de notre peuple palestinien, chaque homme, femme, jeune, aîné et enfant dans toute notre patrie occupée. Et c’est pourquoi notre peuple palestinien, à l’intérieur de la Palestine occupée, en exil et en diaspora, soutient fermement le mouvement des prisonniers en lutte qui se bat et se sacrifie pour ses droits, car il s’agit d’une véritable direction nationale qui reflète l’essence et l’objectif de la lutte palestinienne et les significations et valeurs de la résistance, de la libération, de l’égalité, du sacrifice de soi et du dévouement.

Face au silence et à l’inaction de la soi-disant « communauté internationale », qui est bien consciente de ces faits et des détails documentés des crimes commis contre notre peuple palestinien et son mouvement de libération, et à la lumière des niveaux sans précédent d’oppression et des crimes de l’occupation israélienne, et de la collusion des institutions et des États réactionnaires dans la région et au-delà dans la recherche de la normalisation et de l’alliance avec Israël, nous lançons cet appel mondial à nos amis et camarades, aux forces démocratiques et aux peuples libres du monde entier, pour qu’ils prennent part à cette lutte pour la liberté menée par le peuple palestinien et qu’ils se tiennent aux côtés du fer de lance de la résistance palestinienne, le mouvement des prisonniers en lutte, en affrontant l’impérialisme, le racisme et les forces réactionnaires et leurs mandataires en Palestine occupée et dans toute la région.

Nous vous transmettons aujourd’hui le message des prisonniers qui luttent dans les prisons de l’occupation sioniste. Nous saluons tous les activistes, les militants et les combattants de la liberté détenus dans les prisons du monde entier. Nous soutenons leurs luttes justes et légitimes pour atteindre leurs objectifs et saluons leurs sacrifices. Nous rappelons à nous-mêmes et au monde la souffrance de nos compagnons prisonniers politiques dans les prisons de Turquie, d’Arabie Saoudite, de Bahreïn, d’Égypte, de Grèce, des Philippines, de Colombie, des États-Unis et d’ailleurs, et nous appelons à soutenir leur résistance et leur libération. Cette semaine de solidarité avec nos prisonniers palestiniens est aussi une semaine de solidarité avec tous les prisonniers qui luttent pour la libération, la justice sociale et la victoire sur les systèmes d’oppression, d’exploitation et de persécution, où qu’ils se trouvent.

En ce jour, nous adressons nos plus sincères salutations de constance et d’honneur au camarade Georges Ibrahim Abdallah dans les prisons françaises. Il est une figure révolutionnaire exceptionnelle, l’un des symboles de notre résistance et un leader du mouvement des prisonniers palestiniens. Nous exigeons également la libération de tous les détenus politiques dans les prisons américaines, y compris les anciens dirigeants du mouvement des Black Panthers, et nous affirmons la profondeur de la relation de lutte commune entre notre peuple palestinien et le mouvement de libération des Noirs aux États-Unis. La distance qui nous sépare ne remet pas en cause les réalités de notre lutte commune, nos objectifs partagés et notre ennemi commun.

La Semaine des prisonniers palestiniens, qui se tiendra du 17 au 23 avril 2021, doit être une occasion mondiale de lutte commune contre le colonialisme, le racisme, le sionisme, l’exploitation et l’impérialisme, pour un monde meilleur, une société humaine et une alternative dirigée par les valeurs de solidarité, de bien collectif et de libération populaire.

Vive la lutte du peuple palestinien pour la libération et le retour !

Vive la lutte du mouvement des prisonniers palestiniens !

De la mer au Jourdain, la Palestine sera libre !