Palestine Action continue la campagne #ShutElbitDown : soutenez les militants emprisonnés en procès !

Photo: Vudi Xhymshiti

Au cours de la semaine écoulée, la campagne de Palestine Action en Grande-Bretagne pour #ShutElbitDown s’est développée avec cinq actions qui ont causé des dommages importants au fabricant d’armes israélien, qui tire profit de la fabrication et de la vente d’armes « testées au combat » sur les Palestiniens, les Syriens et les Libanais. Actuellement, trois militants sont en détention provisoire dans une prison britannique pour leur participation à ces manifestations d’action directe, après que les procureurs ont noté que les activités de Palestine Action avaient forcé la fermeture de l’usine d’armement d’Elbit à Oldham.

Le dimanche 15 mai – jour de la Nakba – 9 militants de Palestine Action ont pris d’assaut le siège d’Elbit à Bristol, brisant des équipements et des fenêtres, et « détruisant l’intérieur du bâtiment, démantelant des bureaux et des équipements, et se barricadant à l’intérieur, tandis que d’autres bloquaient l’accès routier au site. »

Comme l’a fait remarquer Palestine Action, « cette action a lieu le 74e jour annuel de la Nakba, qui commémore les atrocités perpétrées par les milices sionistes contre les Palestiniens lors de l’établissement de l’État moderne d’Israël. En 1948, les extrémistes sionistes armés ont déplacé par la force plus de la moitié de la population indigène de Palestine, massacrant des milliers de personnes restantes. Les Palestiniens appellent cet événement historique la Nakba, qui signifie « catastrophe ». Les politiques violentes d’Israël en matière de nettoyage ethnique, de vol de terres, d’occupation et de siège se poursuivent à ce jour, soutenues par un système d’apartheid.

Malgré les nombreux crimes de guerre avérés d’Israël, dont le récent assassinat de la journaliste bien-aimée Shireen Abu Aqleh, l’État d’apartheid a toujours reçu le soutien indéfectible des gouvernements occidentaux. La complicité britannique remonte au mandat britannique sur la Palestine et à la signature ultérieure de l’accord Balfour, en 1917, qui a mis la terre de Palestine entre les mains des sionistes. La Grande-Bretagne continue aujourd’hui de soutenir le régime d’apartheid via l’exportation d’armes fabriquées par Elbit Systems sur le sol britannique. Aujourd’hui, nous disons : cela prend fin maintenant ».

Photo: Palestine Action

Suite à cette action, 9 personnes ont été arrêtées et placées en détention provisoire. Si six militants ont depuis été libérés, trois autres, dont les Israéliens antisionistes Ronnie Barkan et Stavit Sinai et un troisième militant de Palestine Action, devront faire face à une nouvelle audience de libération sous caution le lundi 23 mai. Nous demandons instamment à tous les militants pour la Palestine de soutenir les détenus politiques de Palestine Action en Grande-Bretagne et d’exiger leur libération immédiate.

Situé au au 77 Kingsway, le siège londonien d’Elbit a été pris pour cible à deux reprises par des militants. Ils se sont enchaînés aux portes, inondant le bâtiment de peinture rouge et empêchant le déroulement normal des activités. À deux autres occasions, le propriétaire qui fournit des locaux à Elbit, JLL, a été frappé avec de la peinture rouge et des vitres brisées, soulignant que louer à des profiteurs d’armes de l’apartheid est inacceptable.

Un militant des actions de Londres est également détenu et doit être soutenu au tribunal le lundi 23 mai (détails ci-dessous !).

Les actions directes de Palestine Action pour confronter les profiteurs de guerre envoient un message clair : il y a un prix à payer pour continuer à produire, fabriquer et profiter de la mort et de la destruction du peuple palestinien aux mains de l’occupation israélienne. Comme le note Palestine Action : « 74 ans d’occupation soutenue par les Britanniques – il est temps de mettre fin à la complicité. La résistance jusqu’à la victoire signifie une action non-stop jusqu’à ce que nous ayons fermé Elbit Down ».

À ce jour, de multiples tentatives de poursuivre les militants de Palestine Action se sont soldées par des abandons de poursuites et d’autres victoires pour les militants, tandis que d’autres affaires ont jusqu’à présent été retardées. La déclaration du procureur britannique demandant l’emprisonnement des militants de Palestine Action est la première admission officielle que les activités d’action directe de Palestine Action ont forcé l’usine Elbit d’Oldham à fermer, un fait évident pour tous ceux qui observent les dommages coûteux infligés par des personnes de conscience déterminées à mettre fin à la fabrication de la mort. Comme l’a fait remarquer Palestine Action, « Le [Crown Prosecution Service] utilise le succès de Palestine Action comme une raison d’emprisonner des militants. »

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun exprime sa plus forte solidarité avec Palestine Action et se joint à la demande de libération immédiate des détenus. Voici quelques actions que vous pouvez entreprendre pour soutenir Action Palestine et la campagne #ShutElbitDown :

  • Envoyez vos lettres et messages de soutien aux 3 militants qui restent en prison. Envoyez-les au comité de soutien de Palestine Action à : palactprisoners@protonmail.com
  • Manifestez pour soutenir la campagne #ShutElbitDown ! Participez à une manifestation dans votre région.
  • Participez à la mobilisation de Palestine Action ! Faites un don pour soutenir les activités de Palestine Action ou inscrivez-vous pour en savoir plus ou pour participer à une action.