2019 Algeria protests in Blida. Photo: Fethi Hamlati, Wikimedia Commons

La révolution anticoloniale en Algérie a été un catalyseur historique et un modèle pour les luttes de libération à travers le monde. Depuis ces temps glorieux, l’Algérie s’est peu à peu éloignée de cette mission historique. En effet, l’indépendance du peuple algérien a été confisquée par une élite militaro-oligarchique qui s’est acharnée, pendant des décennies, à appauvrir et à étouffer les Algériens et la vie politique algérienne.

Le vendredi 22 février 2019, le peuple algérien s’est encore une fois soulevé, déterminé à retrouver pleinement sa dignité trop longtemps bafouée. Depuis ce premier vendredi, des millions d’Algérien(ne)s descendent dans la rue chaque mardi et chaque vendredi, fidèles à l’esprit de libération et d’émancipation de leurs aïeuls. Aujourd’hui, après six mois consécutifs de manifestations hebdomadaires, la révolte algérienne (le Hirak/Harak) entre dans une nouvelle phase critique.

Face aux revendications du peuple – pour une pleine souveraineté, une justice sociale, une démilitarisation de la vie politique, un régime démocratique civil, la fin de l’asservissement aux desseins impérialistes et néocoloniaux en Afrique et ailleurs – la junte militaire a fait le choix faire la sourde oreille, et s’est installée dans une répression graduelle et systématique du mouvement, frappant aussi bien les étudiants, les ouvriers, les syndicalistes, les demandeurs d’emploi, les politiciens, les avocats, les anciens combattants de la guerre de libération, les journalistes, les paysans et les éducateurs.

Les Algériens sont déterminés à recouvrer pleinement leur liberté. Ils continuent résolument et courageusement à manifester chaque semaine. Face à l’intransigeance de la junte et de ses alliés étrangers, le mouvement populaire prévoit de s’engager dans une désobéissance civile à partir de la rentrée de septembre. Dans ce tournant de son Histoire, le peuple algérien aura besoin du soutien de toutes les forces progressistes et révolutionnaires à travers le monde.

La solidarité internationale va être cruciale pour soutenir les revendications légitimes du peuple algérien, articulées autour de sujets fondamentaux suivants :

  • La fin immédiate du pouvoir militaire, et l’établissement d’un Etat civil garantissant les droits fondamentaux des citoyens, notamment le droit à l’autodétermination et à la justice sociale ;
  • La libération de tous les détenus politiques et les prisonniers d’opinion ;
  • La condamnation de la répression et de toutes les formes de violence d’Etat ;
  • La condamnation des soutiens militaires, financiers, diplomatiques et de toute forme d’assistance et d’intervention des gouvernements impérialistes ;
  • La dénonciation de tous les contrats et concessions avec des gouvernements étrangers ou des multinationales jusqu’à ce qu’un gouvernement légitime et représentatif soit mis en place.

En tant qu’individus, organisations, mouvements, luttant pour la libération, la justice et la dignité à travers le monde, nous sommes conscients que le futur de notre propre liberté, autodétermination et émancipation est en jeu, en ce moment même, en Algérie. Il est de notre devoir d’être aux côtés de la révolte du peuple algérien dans sa lutte contre l’exploitation et le néocolonialisme, l’oppression et l’injustice, la dépossession et le militarisme. Nous reconnaissons que le destin de l’Algérie ne peut être décidé que par les Algériens eux-mêmes. Ainsi, nous nous solidarisons avec les Algérien(ne)s qui luttent pour la dignité et la justice sociale, la souveraineté, l’indépendance et l’émancipation.

Premières Signatures: 

  1. The Malcolm X Grassroots Movement (USA)
  2. Le Parti des Indigènes de la République (France)
  3. La Fondation Frantz Fanon (France)
  4. The National Lawyers Guild (USA)
  5. The Red Nation (USA)
  6. The Black Alliance for Peace (USA)
  7. The International Association of Democratic Lawyers (Int’l)
  8. The Arab Lawyers Union (Int’l)
  9. The European Association of Lawyers for Democracy & World Human Rights (Int’l)
  10. Project South (USA)
  11. The Arab Resource and Organizing Center (USA)
  12. Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network (Int’l)
  13. Algeria Solidarity Campaign (Royaume-Uni)
  14. Platform London (Royaume-Uni)
  15. Within Our Lifetime – United for Palestine (USA)
  16. The Observatory of Food Sovereignty and Environment (Tunisie)
  17. The Haldane Society (UK)
  18. Daraja Press (Canada)
  19. AlgeriaRevolt Collective (Int’l)
  20. The Revolutionary Socialists Current (Egypte)
  21. Revolutionary Socialism in the 21st Century (Royaume-Uni)
  22. ATTAC/CADTM (Maroc)
  23. Tadhamun (Royaume-Uni)
  24. The MENA Solidarity Network (Int’l)
  25. The Middle East Solidarity Magazine (Int’l)
  26. Amandla CKUT (Canada)

Que pourriez-vous faire d’autre ? 

  1. Partager cette déclaration avec les groupes, organisations, mouvements et individus de votre réseau.
  2. Émettre une résolution dans votre organisation, mouvement ou groupe en soutien au peuple algérien.
  3. Écrire un article, un éditorial ou une publication sur les réseaux sociaux en soutien au peuple algérien.
  4. Organiser un webinaire, un échange ou une discussion sur le thème de la situation en Algérie, en faisant le parallèle avec votre propre lutte, contribuant ainsi à construire des infrastructures concrètes pour la solidarité internationale. Pour des suggestions d’intervenants, écrivez-nous : algeriarevolt@gmail.com
  5. Joignez-vous à une manifestation près de chez vous. Pour plus d’informations, écrivez-nous : algeriarevolt@gmail.comou inscrivez-vous aux comptes Facebook/ Twitter ci-dessous
  6. Restez à jour en suivant :

Page Facebook : @AlgeriaRevolt

Compte Twitter : @AlgeriaRevolt