Déclaration des Palestiniens en Europe : Faire face à la normalisation et...

Déclaration des Palestiniens en Europe : Faire face à la normalisation et au rôle de l’Autorité Palestinienne

Traduction : Collectif Palestine Vaincra

Déclaration publiée par l’Union des communautés et institutions palestiniennes en Europe :

Nous soulignons l’unité de notre peuple palestinien partout dans le monde et l’unité de toutes les forces de résistance palestiniennes face au colonialisme sioniste. En même temps, il est important pour nous de souligner notre position sur la réunion tenue à Ramallah et à Beyrouth sous les auspices de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité Palestinienne, ainsi que notre position sur le projet de résolution de la Ligue Arabe lors de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères qui a abandonné sa condamnation de l’accord de normalisation entre les Émirats arabes unis (EAU) et l’entité sioniste et, enfin, l’annonce de l’accord bilatéral Bahreïn-Israël.

La réunion qui a rassemblé les forces de l’Autorité Palestinienne et les forces de résistance à Ramallah et Beyrouth le 3 septembre 2020 n’a pas atteint le niveau nécessaire pour faire face aux défis nationaux actuels auxquels est confronté le peuple palestinien à l’intérieur de la Palestine occupée, en exil et en diaspora. Elle s’est également inscrite dans le cadre du « plafond politique » qui plane toujours au-dessus du peuple palestinien : la solution dite « à deux États » et la concession de 78% des terres de Palestine.

Cette réunion n’a pas dépassé le stade d’un festival de rhétorique pour les pouvoirs de l’Autorité et les factions palestiniennes, à un moment où notre peuple a besoin d’un examen réel et sérieux et d’un programme de lutte clair qui rompt avec l’époque précédente et le désastreux chemin d’Oslo, qui se déroule depuis 27 ans.

À la lumière de ces défis, le peuple palestinien restera uni dans ses objectifs et ses aspirations nationales. En conséquence :

  1. Nous renouvelons notre appel aux forces de résistance palestiniennes et aux institutions populaires en Palestine et en exil pour qu’elles forment un front national uni en dehors du chemin d’Oslo et de ses limites, afin de mobiliser notre peuple, ses forces populaires et ses grandes énergies potentielles sur le terrain de la résistance globale à l’entité sioniste, sur la voie de la reconquête du projet de libération et de retour qui assurera tous les droits du peuple palestinien dans sa patrie, la Palestine de la mer au Jourdain.
  2. Nous appelons les forces progressistes et le peuple de notre nation arabe, avec tous leurs partis, syndicats, fédérations et forces de résistance arabes dans la région, à assumer leurs responsabilités et à élever leur voix haut et fort contre toutes les formes de trahison et de dépendance, et à bloquer la voie des projets de normalisation et des régimes réactionnaires collaborationnistes dans la région.
  3. Le déclin du soutien officiel arabe et international à la cause palestinienne, et la précipitation de certains pays à se normaliser avec l’entité sioniste, est au moins en partie le résultat de l’échec total du soi-disant ministère des Affaires étrangères, de ses ambassades et de la direction de l’Autorité, et c’est une répercussion naturelle de l’approche politique destructrice de la direction hégémonique de l’Autorité Palestinienne qui a contribué à ouvrir la porte de la normalisation en continuant à adhérer à l’accord d’Oslo et à ses obligations, en premier lieu la coordination sécuritaire avec l’occupation israélienne.
  4. La décision de la Ligue Arabe de ne pas condamner les actions des EAU était simplement une preuve supplémentaire que cette institution est un cadavre détourné par les rouages des régimes réactionnaires arabes, et nous ne nous attendions pas à ce qu’ils prennent position en faveur de la cause palestinienne et rejettent la normalisation. Ceux qui commettent des massacres et encouragent l’ingérence étrangère dans les affaires des pays arabes ne peuvent pas soutenir la cause palestinienne. Ces dernières années, cette institution s’est transformée en un outil de mise en œuvre des programmes américains et sionistes.

Déclaration du Dr Fawzi Ismail
Président du secrétariat général de l’Union des communautés et institutions palestiniennes en Europe, 11 septembre 2020