Message du FPLP pour les commémorations internationales du 50e anniversaire de l’assassinat de Ghassan Kanafani

Membre du Comité central du Front populaire de libération de la Palestine basé dans la bande de Gaza, Suhair Khader a un message pour tous les peuples du monde, y compris les Palestiniens et les Arabes en exil et en diaspora et les internationalistes, à l’occasion du 50e anniversaire de l’assassinat de Ghassan Kanafani, leader révolutionnaire et écrivain palestinien. Il était également cofondateur du FPLP et rédacteur en chef de son journal, Al-Hadaf. La vidéo sera projetée lors de nombreux événements internationaux rendant hommage à l’héritage culturel, politique et de résistance de Kanafani. Regardez la vidéo :

Au nom du Front populaire de libération de la Palestine, et d’ici, du siège du Front populaire dans la bande de Gaza, nous nous adressons aux filles et aux fils de notre peuple dans la diaspora et dans les migrations lointaines, en particulier les nouvelles et jeunes générations. Nous vous saluons tous, alors que vous célébrez aujourd’hui le 50ème anniversaire du martyre du grand écrivain et journaliste, notre camarade et leader Ghassan Kanafani. L’écrivain, la personne, l’artiste exceptionnel, l’un des fondateurs de notre grand parti, celui qui a dessiné ses slogans et formulé ses premières déclarations et textes.

Nous vous promettons en cet anniversaire que le Front populaire de libération de la Palestine suit toujours le chemin et les traces de ce grand combattant et les traces de tous les martyrs de notre peuple sur le chemin de la libération et du retour jusqu’à ce que nous éliminions le colonialisme sioniste de toute la Palestine et libérions la Palestine de la mer au Jourdain.

En mémoire éternelle du jour d’éternité de Ghassan Kanafani, et de sa nièce, la martyre Lamis Najm, nous adressons aux amis et partisans de la Palestine et aux partisans de notre front un chaleureux salut de camaraderie depuis le cœur de la bande de Gaza. Nous nous joignons à vous en ce moment pour commémorer cet événement, pas seulement pour le plaisir de la mémoire. Il s’agit plutôt de célébrer la vie, le travail et la lutte commune pour l’avenir et la libération, ainsi que la réalisation des rêves pour lesquels Kanafani et les millions de combattants ont lutté, vers un monde meilleur et une société humaine alternative.

Transformer cette occasion en une journée internationale était un pas correct et révolutionnaire. Aujourd’hui, nous nous souvenons des mots de l’écrivain martyr Kanafani, qui nous a appris que la cause de la Palestine n’est pas la cause des seuls Palestiniens, mais plutôt la cause de tous les révolutionnaires et des personnes libres dans le monde. Et nous avons appris que la défense de l’humanité, de la justice et des droits partout dans le monde est une défense de la Palestine et de son peuple. Chaque victoire obtenue par les peuples contre l’impérialisme, le racisme et le colonialisme est une victoire pour nous, et chaque droit obtenu par les mouvements de libération et les forces démocratiques révolutionnaires dans le monde est un droit pour la Palestine, et c’est une victoire pour la Palestine aussi. Chaque révolution qui vainc les tortionnaires, les racistes et les exploiteurs nous rapproche de la victoire sur l’entité coloniale sioniste et de la défaite de son projet criminel raciste appelé « État d’Israël. »

Telle est l’école révolutionnaire que Ghassan Kanafani a fondée pour nous dans la pensée et la lutte, l’école qui considère l’humain comme la cause.

Nos amis et camarades de partout,
En mémoire de Ghassan, nous nous tenons avec vous la tête haute, car nous luttons toujours sur les lignes de front et affrontons le régime sioniste raciste, outil de l’impérialisme dans notre région.

Au nom de notre camarade Secrétaire Général, le leader militant Ahmad Sa’adat « Abu Ghassan », et de notre camarade le leader militant Jamil Mizher « Abu Wadie », et au nom des prisonniers du Front Populaire et de nos combattants dans les Brigades Abu Ali Mustafa, nous vous envoyons un salut chaleureux et camarade du cœur de la confrontation et de la bataille en cours.

Salutations à chaque artiste debout face à l’injustice et à l’exploitation.

Salutations à chaque journaliste libre et à chaque voix libre et révolutionnaire dans le monde qui cherche un changement révolutionnaire pour la liberté des peuples.

Salutations à tous ceux qui luttent pour la liberté et la justice, aux Philippines, en Colombie, en Afrique et en Amérique du Sud et du Nord.

Salutations à tous les peuples et nations indigènes qui luttent encore pour leur libération en Amérique, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande, et que lorsque nous luttons ici en Palestine, à Gaza, dans les prisons, dans le Naqab, à Haïfa et à Jérusalem, nous savons que nous luttons dans votre camp en tant que fer de lance de votre mouvement antiraciste et antifasciste. C’est notre responsabilité et notre devoir envers notre peuple palestinien et tous les peuples de la terre qui luttent pour une liberté basée sur la justice et la libération.

Vive la lutte de notre peuple palestinien partout dans le monde !
Vive la solidarité internationale avec le peuple palestinien !
Salutations à nos camarades et sympathisants partout dans le monde.
Notre victoire viendra sûrement !

Front populaire de libération de la Palestine