5 September, Toulouse: Rally to Free All Palestinian Prisoners

5 September, Toulouse: Rally to Free All Palestinian Prisoners

Rally: Free all Palestinian prisoners! Rassemblement : Libération de tous les prisonniers palestiniens !
Saturday, 5 September
3:00 pm
Square Charles-de-Gaulle, Toulouse, France

Facebook Page: https://www.facebook.com/events/1614653048795690/

Today, there are approximately 6000 Palestinian prisoners in the occupation prisons, including 400 held in “administrative detention,” an arbitrary practice of incarceration (no charge or trial, for periods of 6 months, renewable.) In addition, there is a lack of medical care and the conditions of detention are inhumane.

toulouse

For several weeks now, there are mobilizations happening inside the Israeli prisons.

In administrative detention since 4 November 2015, Mohammed Allan, a 31-year-old Palesitnian lawyer, started a hunger strike in order to protest his imprisonment. The Israeli government proposed to free him in exchange for deporting him abroad. Mohammed Allan, through his lawyer, refused this proposal. He ended his hunger strike on 20 August after obtaining a promise of freedom. However, there is some information relayed in the media that is misleading. Addameer Prisoner Support and Human Rights Association points out that the order declares his detention to be suspended, rather than fully ended. The Israeli government is studying the status of his case and has not transferred Allan to a hospital of his choice.

At the same time, many more prisoners have begun hunger strikes in solidarity with Allan, to protest their detention and to demand an end to administrative detention. Nafha prison, situated in the Naqab desert, saw a massive upsurge on 27 July 2015 after special forces of the Israeli prion services (Mitzada) raided rooms in the prison, injuring many, including Ahmad Sa’adat, General Secretary of the Popular Front for the Liberation of Palestine.

Only through action and mobilization will we change the situation and express our solidarity with the Palestinian people, and publicizing the situation of prisoners and the growing popular movement for boycott, divestment and sanctions against Israel.

Demonstration, Saturday 5 September at 15h
Square Charles De Gaulle (metro Capitole)

Freedom for Palestinian prisoners in Israeli jails!
Long live the Palestinian resistance!
Down with the Israeli apartheid regime!

Initial endorsers: BDS France – Toulouse, Collectif Palestine Libre, Coup Pour Coup 31, NPA 31, OCML Voie Proletarienne

Francais:

On compte aujourd’hui environ 6000 prisonniers palestiniens dans les prisons de l’occupation, dont 400 se trouvent en « détention administrative », une pratique arbitraire (absence d’inculpation et de jugement, période d’enfermement de 6 mois renouvelable..). A cela s’ajoute l’absence de soins et des conditions de détention inhumaine.

Depuis plusieurs semaines maintenant, des mobilisations voient le jour dans les prisons israéliennes.

En détention administrative depuis le 4 novembre 2014, Mohammed Allan, avocat palestinien de 31 ans, a commencé une grève de la faim depuis la mi­juin afin de protester contre son régime d’incarcération. Le gouvernement israélien à proposé de le libérer à condition qu’il accepted’être déporté à l’étranger. Mohammed Allan, par la voix de son avocat, a refusé ce chantage. Il a stoppé sa grève de la faim le 20 août, obtenant la promesse de sa libération. Malheureusement, cette information largement relayée par les médias était mensongère. L’association de défense des prisonniers Addameer a révélé que l’ordre de détention prononcé par l’occupant israélien n’avait pas été levé, mais seulement « suspendu en raison de son état de santé. ». Le gouvernement israélien a fait savoir qu’il devait encore « statuer sur son cas » et a refusé le transfert demandé par Mohammed Allan dans un hôpital de son choix.

Dans le même élan, plusieurs dizaines de prisonniers ont lancé des grèves de la faim en solidarité avec Mohammed Allan et pour protester contre leur détention. La prison de Nafha, située dans le désert du Néguev, a connue une émeute massive le 27 juillet 2015. Les Forces spéciales de l’administration pénitentiaire israélienne (Mitzada) ont fait irruption dans la prison, provoquant plusieurs blessés, dont Ahmad Saadat, secrétaire général du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP).

Notre mobilisation, et elle seule, changera la situation, en montrant notre solidarité avec le peuple palestinien, en faisant connaître la situation des prisonniers et par la montée du mouvement citoyen de boycott, désinvestissements et sanctions contre Israël.
RASSEMBLEMENT SAMEDI 05 SEPTEMBRE à 15H

Square Charles De Gaulle (métro Capitole)

LIBERATION DES PALESTINIENS EMPRISONNE PAR ISRAEL
VIVE LA RESISTANCE PALESTINIENNE
A BAS LE REGIME D’APARTHEID ISRAELIEN

Premiers signataires : BDS France – Toulouse, Collectif Palestine Libre, Coup Pour Coup 31, NPA 31, OCML Voie Proletarienne..