Wednesday, 19 December
8:00 pm
Maison du Peuple
Place Edouard Mazé
Brest, France
Facebook: https://www.facebook.com/events/363518701068439/

Salah Hamouri, a French-Palestinian lawyer unjustly detained in Israel under administrative detention without charge or trial between August 2017 and September 2018 will honor us in Brest to meet us, thank us for our support and discuss the situation for Palestinian political prisoners.

We who supported him, come and meet him on Wednesday, 19 December.

As a reminder, Salah Hamouri had already been imprisoned by Israel for 7 years after Israel mounted a case against him. He was released in 2011 after deafening silence from French authorities, becoming the standard-bearer for Palestinian political prisoners in France. In particular, he helped to launch the sponsorship campaign for Palestinian political prisoners. After his release, he studied law and became a lawyer at the Palestinian Bar in August 2017. The Israeli authorities did everything to dissuade him, including barring him from access to the West Bank and thus the university where he studied. They also forbade his wife Elsa, pregnant at the time, from entering Israel in order to prevent her from giving birth in Jerusalem. Salah was separated from his wife and son and pushed to leave Palestine to France.However, he refused to leave and completed his studies to become a lawyer. He was arrested immediately after, without charge, and placed in administrative detention. Despite silence from the French authorities, a strong popular campaign urged Salah’s release. Especially in Finistère, where many communities and elected officials, including the City of Brest, adopted resolutions to this effect.


Salah Hamouri, avocat franco-palestinien détenu illégalement en Israël (statut de la détention administrative, sans charge ni procès) entre août 2017 et septembre 2018 nous fait l’immense plaisir de venir à Brest à notre rencontre, pour nous remercier de notre soutien et parler de la situation des prisonniers politiques palestiniens.

Nous l’avions soutenu, venez le rencontrer, MERCREDI 19 DECEMBRE A 20h, salle de la Maison du Peuple, place Edouard Mazé à Brest.

Pour rappel, Salah Hamouri avait déjà été emprisonné 7 ans par Israël qui avait monté un dossier de toute pièce contre lui. Il avait été libéré en 2011 après un silence assourdissant des autorités françaises et était alors devenu le porte drapeau des prisonniers politiques palestiniens en France. Il avait notamment contribué à lancer la campagne de parrainage des prisonniers politiques palestiniens qui avait eu un fort écho. Après sa sortie de prison, il avait suivi des études de droit et est devenu avocat au barreau palestinien en août 2017. Les autorités israeliennes avaient pourtant tout fait pour le dissuader, lui interdisant l’accès à la Cisjordanie, et donc à l’université ou il étudiait. Ils ont également interdit à sa femme Elsa, alors enceinte, l’entrée en Israel, alors qu’elle était enceinte, pour l’empecher d’accoucher à Jerusalem. Salah était alors séparé de sa femme et de son fils et poussé à aller s’installer en France. Mais il n’a rien laché et est allé au bout de ses études pour devenir avocat. Il a été arrêté juste après, sans charge et placé en détention admnistrative. Malgré le silence des autorités françaises, un fort soutien populaire a oeuvré pour la libération de Salah. Notamment dans le Finistère ou de nombreuses collectivités et élus ont demandé sa libération, dont la Ville de Brest qui a voté un voeu en ce sens.