Saturday, 16 November
3:00 pm
Fontaine des Innocents
Paris, France
Facebook: https://www.facebook.com/events/584211899053421/

It is not acceptable for Israeli leaders to start massacres in Gaza every time they have electoral problems to resolve!

Thirty-four Palestinians murdered in 48 hours, including several children, women, an entire family in Khan Younes (8 members of the same family including a 6-month-old pregnant woman)… and bombings on the civilian population continued last night.

Netanyahu clings to power after last September’s elections, which did not separate the main candidates for prime minister. Because if he does not remain Prime Minister, he will lose his immunity, and will have to report to the courts on his many scams, corruption and abuse of power.

And as Shemi Shalev explains in the Israeli daily Haaretz, the timing of the execution of Islamic Jihad leader Baha Abu al-Ata, who was murdered with his wife on Tuesday at dawn while they were sleeping, was programmed to trigger reactions from the movement.

The spokesman for the occupying army did not hesitate to declare that the assassination of Abu al-Ata had been scheduled for 10 days, adding: “We are preparing an escalation by land, sky and sea”.

And the rockets that have hit southern Israel, although they have not killed anyone so far, have indeed made Israelis forget the turpitudes of Netanyahu and his entourage.

And as might be expected, the Israeli killings have rightly led to protests by Palestinian Israelis grouped in the “United Arab List”, which won 13 seats in parliament in September.

However, this United Arab List had offered its support to Netanyahu’s competitor, Benny Gantz, to strengthen his chances of taking Netanyahu’s place. This is no longer possible, since Benny Gantz has disassociated himself from the protests of the Palestinian minority in Israel against the premeditated attack on Gaza.

Netanyahu succeeded in his bet and dismissed this “threat” with his massacres.

This disregard for Palestinian human lives, these bombings linked to Israeli electoral schemes are intolerable.

We must say this loud and clear and REQUIRE THE LEVEL OF THE ILLEGAL AND INHUMAIN BLOCK ON THE GAZA BAND.

WE CALL FOR A RALLY
THIS SATURDAY, NOVEMBER 16TH FROM 3PM
AT THE FONTAINE DES INNOCENTS IN PARIS

(METRO-RER: CHÂTELET-LES HALLES. OUTPUT DOOR LESCOT. CORNER OF RUE BERGER AND RUE PIERRE LESCOT)

WE ARE COUNTING ON YOUR PRESENCE!

With kind regards,

CAPJPO-EuroPalestine

Translated with www.DeepL.com/Translator

Il n’est pas acceptable que les dirigeants israéliens déclenchent des massacres à Gaza à chaque fois qu’ils ont des problèmes électoraux à régler !

Trente-quatre Palestiniens assassinés en 48 H, dont plusieurs enfants, des femmes, une famille entière à Khan Younes (8 membres de la même famille dont une femme enceinte de 6 mois)… et les bombardements sur la population civile continuaient la nuit dernière.

Netanyahou s’accroche au pouvoir après les élections de septembre dernier, qui n’ont pas départagé les principaux postulants au poste de premier ministre. Car s’il ne reste pas premier ministre, il perdra son immunité, et devra rendre compte devant la justice sur ses nombreuses escroqueries, corruption, abus de pouvoir.

Et comme l’explique Chemi Shalev dans le quotidien israélien Haaretz, le « timing » de l’exécution du dirigeant du Djihad Islamique Baha Abu al-Ata, assassiné avec sa femme mardi à l’aube pendant leur sommeil, a été programmée pour déclencher des réactions de la part de ce mouvement.

Le porte parole de l’armée d’occupation ne s’est d’ailleurs pas pas gêné pour déclarer que l’assassinat d’Abu al-Ata était programmé depuis 10 jours, ajoutant : “Nous préparons une escalade par voie de terre, ciel et mer”.

Et les roquettes qui se sont abattues sur le sud d’Israël, même si elles n’ont pas fait de victimes pour le moment, ont effectivement fait oublier aux Israéliens les turpitudes de Netanyahou et de son entourage.

Et comme on pouvait s’y attendre, les tueries israéliennes ont à juste titre entraîné des protestations de la part des Israéliens palestiniens regroupés dans la « Liste Arabe Unie », qui a obtenu 13 sièges au parlement en septembre.

Or, cette Liste Arabe Unie avait proposé son soutien au concurrent de Netanyahou, Benny Gantz, pour renforcer ses chances de prendre la place de Netanyahou. Ce n’est plus possible, puisque Benny Gantz s’est désolidarisé des protestations de la minorité palestinienne en Israël contre l’attaque préméditée de Gaza.

Netanyahou a réussi son pari et écarté cette « menace » avec ses massacres.

Ce mépris des vies humaines palestiniennes, ces bombardements liés aux magouilles électoralistes israéliennes sont intolérables.

Nous devons le dire haut et fort et EXIGER LA LEVÉE DU BLOCUS ILLÉGAL ET INHUMAIN SUR LA BANDE DE GAZA.

NOUS APPELONS À UN RASSEMBLEMENT
CE SAMEDI 16 NOVEMBRE À PARTIR DE 15 H
À LA FONTAINE DES INNOCENTS À PARIS

(MÉTRO-RER : CHÂTELET-LES HALLES. SORTIE PORTE LESCOT. ANGLE RUE BERGER ET RUE PIERRE LESCOT)

NOUS COMPTONS SUR VOTRE PRÉSENCE !

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine